LES PÉNALITÉS GOOGLE : COMMENT LES IDENTIFIER ET LES EVITER ? POURQUOI ?

Le géant Google détient un pouvoir souvent sous-estimé par les internautes. Pourtant, son contrôle sur vos sites Internet n’est pas à prendre à la légère. Entre référencement, fonctionnalités et sanctions, mieux vaut comprendre comment fonctionne Google. Pour cela, Optimum Circle s’intéresse aujourd’hui aux pénalités que Google peut infliger, pourquoi, et comment les éviter ?

Quand pouvons-nous être confrontés à ces pénalités ?

Google pénalise régulièrement des sites web en tous genres. En effet, plusieurs critères sont pris en compte afin de déterminer si un site Internet respecte bien ou non les règles imposées par Google. Ainsi, si vous vous trouvez exposé à des pénalités, plusieurs raisons peuvent être en cause.

pénalités google

C’est le cas notamment si votre site est à l’origine :

  1. d’un trop grand nombre d’emails type spams
  2. De piratage
  3. De « bourrage » de mots-clés
  4. D’un contenu non-qualitatif : sans valeur ajoutée, plagiat
  5. D’images dissimulées
  6. De liens non-naturels (entrants ou sortants)

Les pénalités manuelles

Lorsque Google prend la décision de sanctionner un site Internet, cela peut être fait de deux manières différentes.

Il y a tout d’abord les pénalités manuelles, qui sont directement gérées par le personnel Google. Celui-ci intervient suite à des avertissements reçus de la part d’internautes ou bien automatisés. Ces employés de la « quality team » analysent eux-mêmes les éventuelles infractions des sites web. Si leurs soupçons quant à votre site se confirment, vous risquez une étude approfondie de votre domaine et risquez alors une peine plus lourde selon les règles enfreintes. Ce type de situation a lieu notamment lors de rapports de spams par exemple. Lorsque votre site est sanctionné manuellement, vous êtes informé par une notification Google. Cette dernière vous donne la raison précise pour laquelle vous êtes sanctionné. Pour y remédier, des astuces et recommandations seront également mises à votre disposition par Google.

Pénalité algorithmique

Parallèlement à cela, il existe les sanctions issues d’algorithmes. Dans ce cas, les pénalités sont engendrées par les algorithmes de Google lui-même. Aucune intervention humaine n’est donc impliquée en premier lieu. Ces algorithmes capables de sanctionner des sites Internet sont au nombre de deux :

  • Google Penguin (ou Pingouin), sévit lorsque l’infraction concerne les liens du site Internet. Les « backlinks » sont particulièrement surveillés, étant de plus en plus utilisés pour tenter de gagner des rangs dans le référencement (SEO). Cet algorithme juge donc l’utilité et la nature de vos liens et est en mesure de vous pénaliser si vous ne respectez pas le protocole imposé par Google.
  • Google Panda, lui, juge de la qualité même de vos contenus publiés sur vos pages web. Ainsi, si ce que vous proposez est impertinent, mensonger ou encore recopié d’un autre site Internet, vous risquez alors d’être pénalisé par Google grâce à son algorithme.

Il faut savoir que ces algorithmes sanctionnent majoritairement suite à des mises à jour de Google. Cela s’explique par le fait que le moteur de recherches améliore ses algorithmes au fur et à mesure et ces derniers sont alors de plus en plus performants pour détecter les infractions. De plus, il faut savoir que les sanctions algorithmiques ne sont pas notifiées. Cela signifie donc que pour en prendre connaissance, vous devez surveiller d’éventuels changements au niveau du trafic généré par votre site.

Une chute de votre référencement

Les conséquences des sanctions sur votre site Internet

Généralement, les effets néfastes qui surviennent après une pénalité Google sont très rapidement repérables si vous suivez les statistiques de votre site web. En effet, en cas de sanction, le référencement de votre site s’effondrera, ce qui aura des conséquences immédiates sur votre trafic. Si vous êtes confronté à une pénalité manuelle, vous recevrez une notification, « Search Console » qui vous en expliquera les raisons. Vous aurez des recommandations et conseils afin de résoudre le problème vous-même. Si vous n’avez reçu aucune notification, c’est que vous avez affaire à une pénalité algorithmique. Il vous faudra alors changer ou vérifier votre technique de netlinking et enrichir vos contenus. Utiliser ensuite Google Analytics pour analyser à nouveau votre trafic.

Des pages de votre site invisibles

Aussi, certaines pages risquent de disparaître si les enfreintes au règlement se trouvent sur celles-ci précisément. Dans le pire des cas, c’est votre site tout entier qui risque d’être supprimé du moteur de recherches. C’est ce qu’on appelle la desindexation, les pages dupliquées disparaissent des recherches. La première chose à faire est donc de repérer ces doublons, des outils comme « Kill duplicate » par exemple peuvent vous faciliter la tâche. De plus, éviter d’abuser des mots-clés, cette technique sera contre-productive. Et pour finir, pas plus de deux publicités par pages ! Google sanctionne les sites avec un affichage publicitaire trop important, considérant qu’il perturbe la fluidité de la navigation.

Liste noire

Dans le pire des cas, c’est votre site tout entier qui risque d’être supprimé du moteur de recherches. Peut-être avez-vous combiner toutes les erreurs: abuser des backlinks, suroptimiser les mots-clés, copier des contenus d’autres sites pour étoffer le votre, et là, ça ne pardonne pas. La bonne nouvelle est qu’être blacklisté n’est pas définitif, un conseil, repenser tout votre site et ses contenus en respectant un guide de recommandations google. Il y a des règles à suivre et à connaître qui vous aideront à réhabiliter votre site.

Que faire lorsque votre site est soumis à des pénalités Google ?

Les contenus

Tout d’abord, si votre pénalité concerne votre contenu, rassurez-vous, vous pouvez y remédier facilement. S’il s’agit d’un problème qualitatif, essayez de proposer des choses plus pertinentes, qui apportent une réelle valeur ajoutée. Si vous avez du contenu dupliqué, relisez chaque page de votre site et supprimez ce qui apparaît plusieurs fois. Lors de cette relecture, assurez-vous également que votre utilisation de mots-clés reste raisonnable et ne résulte pas d’un abus. Cela serait considéré comme du spam par Google et sera mal vu. Gardez à l’esprit que Google privilégie la qualité. Mettez vous à la place de l’internaute, vos contenus doivent être fluides et leur apporter ou apprendre quelque chose.

Les liens

Si votre pénalité concerne davantage vos liens externes et/ou internes, sachez qu’il existe de nombreux outils pour analyser ces derniers et déterminer leur utilité et qualité. Pour ne citer que deux exemples, vous pouvez utiliser Ahrefs ou SEMrush, qui sauront détecter les liens qui posent problème. Les liens internes ou externes choisis doivent être pertinents et non abusifs. Leur placement dans le texte doit être judicieux, c’est-à-dire que vous devez optimiser leur place par rapport à vos contenus. L’achat et l’échange de liens sont détectés par Google. Cette pratique risque plus de vous desservir qu’autre chose. La solution la plus efficace est le Linkbaiting, ce sont les internautes eux-mêmes qui créent les liens vers votre site. Cette stratégie de netlinking est la plus difficile à mettre en place, mais en terme de référencement naturel la plus payante.

Evaluation du site

Une fois tout cela fait, vous pouvez demander à Google de réévaluer votre site Internet, ou bien il vous faudra attendre sa prochaine mise à jour afin de pouvoir être reconsidéré. En vous rendant sur votre compte « Search console », vous pouvez envoyer un formulaire de réexamen à Google. Votre site sera examiné de manière manuelle afin d’analyser si il est devenu conforme aux règles du moteur de recherche. Cet étude étant faite par des personnes, et non pas par un algorithme, peut par conséquent prendre plusieurs jours. Si vous avez bien respecté les règles de référencement, votre site sera retiré de la blacklist, en revanche si ce n’est pas suffisant, il vous faudra corriger les problèmes restants et refaire une demande de réexamen.

Trois idées à retenir

Google a mis en place des règles à respecter afin que les sites référencés soient de la meilleure qualité possible. Pour cela, des pénalités manuelles ou algorithmiques détectent les sites douteux ou frauduleux et leur infligent des pénalités.

Les sites pénalisés verront leur référencement chuté, ce qui aura une incidence néfaste pour leur trafic. Des pages aux contenus plagiés ou de mauvaise qualité peuvent devenir invisibles. Dans le pire cas, le site se verra blacklisté.

Il vous faudra vérifier que vos contenus soient de bonne qualité, c’est-à-dire, qu’ils ne soient pas des « copier/coller » d’autres sites et qu’ils apportent un valeur ajoutée. Mais également vérifier vos liens internes et externes, à l’aide de différents outils d’analyse. Votre site est prêt pour une nouvelle évaluation de Google afin d’être réhabilité.

OPTIMUM CIRCLE » RÉFÉRENCEMENT » LES PÉNALITÉS GOOGLE : COMMENT LES IDENTIFIER ET LES EVITER ? POURQUOI ?