E-MAILS : ÉVITER DE TOMBER DANS LES SPAMS (INDÉSIRABLES)

Il va sans dire que le courrier tend de plus en plus à disparaître au profit des e-mails professionnels. Ceci dit, cela comporte des avantages comme des inconvénients. L’un des risques les plus répandus ? Que votre e-mail atterrisse dans les spams de votre destinataire. Lorsque c’est le cas, il se peut qu’il ne le lise pas, voire qu’il ne le voit pas. Il risque même de finir directement dans la corbeille. L’échange avec votre interlocuteur peut ainsi prendre du retard. Cela aura des conséquences que vous auriez pu éviter si seulement votre e-mail n’avait pas été considéré comme un indésirable… Pour vous éviter cette désagréable situation, Optimum Circle revient aujourd’hui pour vous donner nos meilleurs conseils pour faire de votre e-mail, un bon e-mail !

Le rôle des fournisseurs Internet et des fournisseurs d’e-mails

C’est eux les premiers à juger de l’importance de vos e-mails. Si les fournisseurs estiment que ces derniers ne sont pas utiles ou pertinents, il y a de grandes chances qu’ils les placent dans les « spams » de votre destinataire. Ainsi, Free, Orange, Gmail et autres ont un pouvoir direct sur votre boîte mail. De surcroît, ils se montrent de plus en plus exhaustifs quant à la qualité requise pour considérer vos courriels comme intéressants. Pour calculer ce critère qualitatif, ils évaluent votre e-mail et y attribuent un score.

e-mails

De quels éléments dépend ce score ?

L’objet de votre e-mail. C’est le premier élément que votre interlocuteur et que vos fournisseurs voient à sa réception. Certaines règles sont à respecter pour qu’ils considèrent votre objet comme acceptable et utile. Si vous les respectez, vous gagnerez des points à votre score :

  • Éviter le langage commercial, qui sera considéré comme des publicités non souhaitées, voire des arnaques.
  • Éviter l’exagération. Que ce soit en termes de ponctuation (plusieurs signes à la suite, répétition…), de caractères spéciaux ou de majuscules. Ne faites pas dans les fioritures et allez à l’essentiel.

Le corps de votre e-mail. Si votre envoi d’e-mails est massif, n’y joignez pas de pièce. Que ce soit photos, vidéos, images… Ces détails ne sont pas bien perçus par les filtres des fournisseurs et vous rendent donc suspicieux. Notre deuxième conseil consiste à renseigner vos informations personnelles dans la signature de votre e-mail. Ces données permettront aux filtres de vous identifier comme émetteur fiable et vous paraîtrez alors plus crédible aux yeux des fournisseurs.

La touche finale à votre e-mail. C’est quelque chose d’obligatoire et pourtant, certains l’oublient : le lien de désabonnement. Légalement, vous devez permettre à vos destinataires de se désinscrire à tout moment s’ils le souhaitent grâce à un lien prévu à cet effet. Si celui-ci n’apparaît pas, vous ne respectez pas la législation et les filtres en feront un argument de poids pour vous rediriger vers les spams.

Le passif de votre adresse IP. Si celle-ci a déjà été soupçonnée à plus ou moins grande échelle d’être à l’origine de spams, les fournisseurs seront d’autant plus méfiants. Cela joue sur votre score et participe à faire de vos e-mails, des indésirables.

Le rôle des destinataires

Ne vous attirez pas les foudres de votre base de données

Au-delà des filtres automatiques, il ne faut pas oublier les récepteurs d’e-mails. Eux aussi ont un pouvoir. Ils risquent de vous dénoncer manuellement si vos envois massifs sont trop réguliers et de mauvaise qualité. Ainsi, vous serez considéré comme un spammeur si ces plaintes sont trop nombreuses. Cette image aura indubitablement des conséquences sur vos prochains envois. Vous serez en quelque sorte « blacklisté ». Tous vos prochains e-mails seront livrés comme non-désirés.

e-mails

Le consentement de réception d’e-mails

Enfin, assurez-vous avant toute chose que vos destinataires aient bien donné leur accord pour recevoir vos offres e-mailing. En effet, bien que quelqu’un ait passé une commande sur votre site Internet, celle-ci n’a pas pour autant envie de recevoir vos e-mails. Il est donc important de ne pas négliger la clause de consentement qui doit figurer sur votre site web lorsqu’un internaute se crée un compte chez vous. Si jamais vous vous permettez d’envoyer un e-mail à une personne n’ayant pas donné son accord, cela pourrait se retourner contre vous.

Ciblez vos e-mails

Cela vous demandera une base de données très organisée. Une tâche d’abord chronophage mais qui une fois effectuée, sera votre meilleur atout ! Pensez donc à qualifier vos bases de données afin de pouvoir cibler vos campagnes d’e-mailing. Ce conseil vous permettra de ne pas vous faire reporter par vos clients à la réception de vos offres. Ce sera également un allié de vente ! Le nombre de mails reçus chaque jour par personne est si volumineux que si jamais un mail ne concerne pas ses intérêts, il ne sera même pas ouvert. En revanche, si l’objet de votre e-mail met d’emblée le récepteur au cœur de ce qui l’intéresse, alors votre e-mail aura toutes ses chances d’avoir l’effet escompté.

Trois idées à retenir

Un “spam” est un e-mail indésirable. C’est-à-dire que son récepteur le considère comme gênant. La boîte de réception le redirige donc vers un dossier secondaire. C’est le cas notamment si vos e-mails sont trop fréquents. De même, on vous soupçonnera de spammer si vous envoyez ces nombreux e-mails à beaucoup de personnes. En résumé, ce terme désigne un e-mail de façon péjorative. Votre but est donc d’éviter à tout prix cette case.

Le conseil primordial pour ne pas spammer votre audience : ne faites pas d’envois massifs d’e-mails non personnalisés. Si vous désirez réaliser une campagne d’e-mailing, préparez-la en amont. Il est nécessaire de qualifier vos bases de données pour vous assurer que votre campagne soit efficace. Ainsi, n’envoyez pas n’importe quoi à n’importe qui. Privilégiez le ciblage pour donner une meilleure qualité à vos e-mails. De cette manière, vos bases de données ne les signaleront pas.

Travaillez soigneusement votre e-mail du début à la fin. En effet, l’objet compte autant que le corps du texte et que la signature. Ne laissez rien au hasard. Beaucoup l’oublient, mais les e-mails sont souvent la vitrine d’un commerce. Ils permettent de se souvenir de vous et ce, en bien ou en mal. Toute votre image peut donc basculer à la suite d’une campagne d’e-mailing. Soyez donc précis, concis et organisés !

OPTIMUM CIRCLE » CRÉA’WEB » E-MAILS : ÉVITER DE TOMBER DANS LES SPAMS (INDÉSIRABLES)