MONÉTISATION DES DONNÉES, UNE NOUVELLE ÉCONOMIE POUR LES ENTREPRISES

À l’ère du digital, nombre de données sont collectées par les entreprises. Sachez qu’elles ont de la valeur et qu’il est possible d’en tirer profit. En 2019, Le Business Applications Research Center (BARC) a publié une enquête révélant que la monétisation des données d’entreprises n’en est qu’à ses première heures, mais devient une solution de plus en plus explorée.

Les données collectées sont de plus en plus considérées comme un actif par les entreprises. En effet, elles sont nombreuses comme celles personnelles (âge, nom…) ou encore statistiques (exemple : nombre de clients). Ces datas ont de la valeur. Les informations peuvent être monétisées à quiconque souhaite les exploiter. N’importe quelle donnée peut être exploitable. Les entreprises auraient tort de ne pas en profiter en les rentabilisant. La monétisation consiste donc à exploiter et monétiser ces données. Et ainsi générer de nouveaux revenus, en plus du chiffre d’affaire de l’entreprise. D’ailleurs, la BARC a révélé lors de sa récente enquête que 17 % des entreprises interrogées ont mis en place des initiatives dans la monétisation des données, 37 % n’en sont qu’au stade de planification. C’est donc devenue une alternative plus que crédible. Même si un quart des répondants ont déclaré que pour l’instant, les données ne sont pas monétisées.
monetisation-des-donnees

Solutions pour valoriser et rentabiliser les données : la monétisation !

Nombreuses sont les idées possibles pour monétiser et rentabiliser les données
d’entreprise. Il est possible de les exploiter, valoriser et ainsi les rentabiliser.
Tout d’abord, en interne pour trouver de nouvelles solutions . Cela a pour but d’améliorer les performances de l’entreprise. C’est l’une des mesures les plus faciles à mettre en place.

Au sein d’une même organisation, les différents services coopèrent en récoltant ces données, comme celles sur la performance des employés. Puis, elles sont mises en commun. À noter, qu’il est impératif d’identifier leurs rôles pour ainsi mieux en tirer profit.

Une bonne gestion donne plus de poids aux décideurs. Et notamment, lorsqu’ils envisagent d’entrer dans de nouveaux domaines d’activité. Cela permet de prendre des décisions opérationnelles plus éclairées. Autre possibilité, créer des produits et services. Selon McKinsey, les entreprises les plus performantes ajouteront de nouveaux services de données à leur offre, et ce, 4 fois plus vite que les autres.

Et puis, en externe en les vendant. Directement ou en passant par un intermédiaire, un Data Broker. Ce dernier, achète, agrège, affine et revend des données. Ils sont nombreux. Parmi eux, certains se démarquent, comme Acxiom, Experian ou bien Datalogix.

Il est également possible de les partager, pour d’autres données ou contre des biens ou services. Il est intéressant de collaborer avec des entreprises ayant accès aux mêmes types de données. Elles pourront ainsi en tirer plus de profits qu’en travaillant seules.

Un impact financier pour les entreprises

La monétisation des données d’entreprise peut être une véritable alternative pour générer des revenus supplémentaires. Les géants du web, tels que Google et Facebook l’ont bien compris et en ont fait une activité majeure. En ce qui concerne le célèbre moteur de recherche, il lui est facile d’identifier les centres d’intérêt de ses utilisateurs et ainsi utiliser ces informations, pour en tirer profit. Même si cette exploitation des données peut poser question sur leur confidentialité. 

Comme avec Facebook qui a échangé les données de ses utilisateurs à de nombreux partenaires. Ces datas sont de plus en plus prisées et nombreuses. Il est donc plus facile pour les entreprises de les monétiser. Mais il faut également se montrer se montrer compétitif en les exploitant au mieux, et notamment en diversifiant ses sources de données. C’est donc devenu un nouveau modèle économique non négligeable pour les entreprises.

Avec l’émergence du big data, les données d’entreprise sont de plus en plus considérables. Grâce à ces solutions et une bonne gestion, leur monétisation pourra donc être un véritable avantage, une nouvelle source de revenus, facilement exploitable. Il ne faut donc pas les négliger, même s’il faut rester prudent et notamment en ce qui concerne la confidentialité ou non de ces données.

Vous souhaitez en savoir plus sur vos data et comment l’utiliser à bonne escient ? N’hésitez pas à nous contacter dès à présent !

Trois idées à retenir

L’ensemble des données collectées par les entreprises peuvent être considérées comme un actif. Elles ont de la valeur et peuvent être exploitées et monétisées, pour générer de nouveaux revenus en plus du chiffre d'affaires. Les données sont nombreuses, comme celles personnelles et statistiques.

En interne, pour trouver de nouvelles solutions, améliorer les performances de l’entreprise. Collecter des données, créer des produits et services. Une bonne gestion permet de prendre des décisions opérationnelles plus éclairées. Puis en externe, en les vendant. Directement ou en passant par un intermédiaire, un Data Broker. Il est également possible de les partager, pour d’autres données ou contre des biens ou services.

Avec une bonne gestion de ces données, cela peut être une solution non négligeable pour générer de nouveaux revenus, facilement exploitables. Il faut également se montrer compétitif en les exploitant au mieux, et notamment en diversifiant ses sources de données. Mais il faut rester prudent sur la confidentialité ou non de ces données.

OPTIMUM CIRCLE » DATA SCIENCE » MONÉTISATION DES DONNÉES, UNE NOUVELLE ÉCONOMIE POUR LES ENTREPRISES